Descriptiondu lot

Epée. Inde, Deccan, XVIIe - XVIIIe siècle
Acier et fonte de laiton. Long. : 107,5 cm. La lame de cette arme est un remploi d'une lame européenne. Droite et à double tranchant, elle est gravée d'une inscription en partie lisible sur chaque face, correspondant probablement à : " No me saques sin razon, ni me envaines sin honor " (" Ne me dégaine pas sans raison, ni ne me rengaine sans honneur "). La poignée est en fonte de laiton ornée dans la partie supérieure de deux figures, Garuda et Hanuman. Dans la partie inférieure, le renfort de talon de lame représente deux divinités. Il est surmonté d'une branche de garde perlée formant un yali. Le yali est un animal hybride empruntant sa forme à l'oiseau et au lion. Il est considéré comme un gardien ou protecteur puissant. Sa représentation est très ancienne mais on le retrouve surtout dans l'architecture en granit et dans l'art du Sud de l'Inde à partir de la période Vijayanagar. De nombreuses poignées de dagues ou d'épées de la région du Deccan sont formées d'un yali recrachant la branche de garde. L'utilisation de cette iconographie sur une arme de cette taille est inhabituelle. Pour des armes présentant un manche à décor de yalis, voir : Elgood, R. (2004) Hindu Arms and Ritual, Arms and Armour from India 1400-1685, Pays-Bas : Eburon Academic Publishers, p. 174-175, N°16.25 et 16.26.

Prix adjugé

11500